Category Archives: Phoenix Suite

Google Code

Le projet nDoctor est hébergé sur Google Code. A partir de maintenant, c’est sur ce site que l’on trouve toutes les informations utiles. Si vous chercher comment installer nDoctor, comment demander une nouvelle fonctionnalité, comment découvrir l’architecture qui sous-tend l’application ou même le code source, c’est à cette adresse que celà se passe.

Même si le site est en anglais, nDoctor supporte bien le français 😉

nDoctor 3.0.1 – Correction de bugs

Une nouvelle version est disponible à cette adresse

Il y a 21 bugs qui ont été corrigés dans cette version, la liste se trouve ICI. De plus il y a quelques améliorations de l’interface graphique.

Vous pouvez télécharger la nouvelle version ICI

Pour installer nDoctor Beta 3.0.1:

  • /!\ Si vous installer la nouvelle version sur l’ancienne, vous perdrez toutes vos données /!\
  • Vérifiez que vous avez bien installé le .Net Framework 4 (Complet): S’il n’est pas installé, il est téléchargeable  ICI
  • Décompressez le fichier .zip
  • Installez le répertoire nDoctor.3.0.1 ou vous voulez.
  • Cliquez sur le fichier “Probel.NDoctor.View.Core.exe” (icône en forme de croix rouge). Le plus simple est de faire un raccourcis.
  • Si le programme démarre sans les plugins, fermer l’application et exécuter le fichier Install.bat.

Pour mettre à jour nDoctor Bate 3.0.1:

  • /!\ Faites une sauvegarde du fichier database.db qui se trouve dans le répertoire dans lequel vous avez installer la précédente version de nDoctor /!\
  • Vérifiez que vous avez bien installé le .Net Framework 4 (Complet): S’il n’est pas installé, il est téléchargeable  ICI
  • Décompressez le fichier .zip
  • Exécuter le fichier Update.bat
  • Remplacer les anciens fichiers par les nouveaux
  • Cliquez sur le fichier “Probel.NDoctor.View.Core.exe” (icône en forme de croix rouge). Le plus simple est de faire un raccourcis.

nDoctor 3.0 – Première bêta

La première bêta de nDoctor 3 vient de sortir

Il y a pas mal de changement depuis la dernière version de nDoctor. Tout d’abord, le code source et les téléchargements du projet sont hébergés sur Google Code. Tout le reste est sur TuxFamily.

La version 3 de nDoctor est une refonte de l’architecture, de l’interface graphique et supporte enfin l’anglais ET le français. Cette version n’est pas compatible avec les anciennes versions de nDoctor mais un outil arrivera très bientôt pour faire le transfert des données.

Cette version est une bêta et pourrait contenir encore quelques bugs. Si c’est le cas, veuillez envoyer un mail à ndoctor.software arobase gmail.com en expliquant le plus clairement possible le problème et en envoyant le fichier “C:\Users\[nom de votre compte]\Logs\nDoctor\nDoctor.log”.

Il existe une autre possibilité si vous avez une adresse Gmail, c’est de directement indiquer le problème sur le site du Helpdesk à cette adresse. Ici aussi veuillez indiquer le plus clairement possible le problème et d’y ajouter le fichier “C:\Users\[nom de votre compte]\Logs\nDoctor\nDoctor.log”.

Pour installer nDoctor Beta 3.0:

  • Vérifiez que vous avez bien installé le .Net Framework 4 (Complet): S’il n’est pas installé, il est téléchargeable  ICI
  • Décompressez le fichier .zip
  • Installez le répertoire nDoctor.3.0 ou vous voulez.
  • Cliquez sur le fichier “Probel.NDoctor.View.Core.exe” (icône en forme de croix rouge). Le plus simple est de faire un raccourcis.
  • Si le programme démarre sans les plugins, fermer l’application et exécuter le fichier Install.bat.

Phoenix Suite – Meeting Release

Une nouvelle version de Phoenix Suite est sortie et est téléchargable ici. Garder en tête que c’est toujours une version de test et que je vous conseille d’utiliser cette version pour vous faire une idée de ce que sera la version finale.

Voici la liste des nouveautés qu’apporte cette version:

  • Gestion de l’agenda avec distinction entre les rendez-vous professionels et privés.
  • Refonte de l’affichage d’un patient et gestion de sa photo.
  • Le gestionaire de session contient une option pour fermer tous les managers de la session en cours sans la fermer.
  • Possibilité de créer un pdf qui contient tous les rendez-vous à venir pour un patient donné.
  • Gestion des photos médicales.
  • Refonte du gestionaire de fiches médicales qui gère la mise en page plus finement avec entre autre moyen de surligner du texte et de mettre en couleur.
  • Le gestionaire de prescriptions a été revu pour une utilisation plus simple. Il permet maintenant de créer un pdf en vue d’une impression.
  • Gestion des utilisateurs avec login et mot de passe (crypté dans la base de données pour plus de sécurité).
  • Le gestionaire d’aministration à été revu et permet une gestion plus souple des données.
  • Ajout d’un gestionaire de pathologies qui affiche l’historique des pathologies d’un patient sous la forme d’un tableau et d’un graphique.
  • Correction de bugs divers.
  • L’application est encore plus stable qu’avant.
  • L’application gère les plugins (comme l’indique le gestionnaire de plugins “Phoenix.Plugins.Manager.exe”, ce qui va permettre de rendre l’application très adaptable selon les besoins de chaqu’un.

Le fichier .zip contient S2P qui est un outil d’import d’une ancienne base de données Sharpenda vers une nouvelle base de données Phoenix.

Voici comment l’utiliser:

  • Allez dans le menu “Tools/Open current directory”
  • Renommer le fichier “Database.db” en “Database.db.bak”
  • Ouvrez S2P et clicker sur “File/Chose Sharpenda database [ACE driver]”
  • Selectionner la base de données Sharpenda qui devrait se trouver dans le répertoire d’installation de Sharpenda
  • Cliquer sur “Execute”
  • Si vous avez un message d’erreur recommencer à partir du point 3 mais en choisissant le menu “File/Chose Sharpenda database [JET driver]”
  • Une fois que le traitement est terminé, cliquez sur le menu “File/Copy to…”
  • Selectionner le répertoire d’installation de Phoenix Suite. Cliquez sur “OK”
  • Démarrez Phoenix Suite.

Medical card manager release: fonctionalités

Les version 3 et 4 viennent de passer en test. J’ai déjà parlé du gestionaire de patient mais pas encore du gestionaire de fiches médicales.

Ce gestionaire permet de noter toutes les informations sur un patient. Ce gestionaire supporte la coloration syntaxique, c’est à dire que l’utilisateur définit des listes de mots qui seront coloriées d’une certaine facon afin de mettre en évidence certaines parties du texte.

D’autre part, l’utilisateur peut classer ses fiches médicales par rapport à certains types.

Et pour finir, l’utilisateur peut configurer des macros afin d’insérer facilement de long textes pouvant contenir des informations calculée comme l’age du patient ou son nom.


Patient Manager Release: les fonctionnalités

L’analyse de la prochaine version de Phoenix est terminée! Il y a deux petites surprises par rapport au planning initial: le gestionnaire d’indices BMI sera de la partie avec le gestionnaire de liens familiaux. Mais faisons sans plus attendre une liste des nouvelles fonctionalités:

  • Ajout d’un patient.
  • Ajout rapide d’un patient. En d’autres termes, il suffit d’ajouter le nom, le prénom, la date de naissance et la date d’inscription du patient pour l’ajouter. En interne, cette fiche sera notée comme incomplète et l’utilisateur pourra la mettre à jour quand il aura plus de temps.
  • Modification des données d’un patient.
  • Gestion des données BMI (Body/Mass index) d’un patient avec affichage graphique des données et possibilité de les ajouter/modifier/supprimer.
  • Gestion des liens familiaux d’un patient. Il y a moyen d’enregistrer le fait que le patient A est le frère du patient B qui est le père du patient C. Comme pour la gestion BMI on peut ajouter/supprimer/modifier des données.

Voici quelques liens pour avoir quelques informations supplémentaire:

  • Le document d’analyse est téléchargeable ICI (Document en anglais).
  • Vous pouvez laisser un commentaire pour formuler une requête ou poser une question.

Phoenix Suite – Session Release

windows_usersLe sprint 2  de Phoenix Suite est sorti!!!

Cette version comprend le gestionnaire de sessions qui est l’entrée principale de Phoenix. A partir d’une session, il est possible de gérer les fiches médicales, les photos, les prescriptions, les pathologies et les rendez-vous d’un patient. Pour l’instant, vous pouvez chercher un patient, ouvrir une session, fermer une ou plusieurs sessions et configurer quelques paramètres pour le module de recherche.

Phoenix n’est pas encore utilisable en production mais est testé avec soin pour que les autres modules puissent s’ajouter avec harmonie. Vous pouvez cependant le télécharger ICI et jouer un peu afin de vous habituer à la nouvelle interface.

Dès maintenant, je commence l’analyse du 3ème sprint: le “Patient manager release“. Notez que je reporte le traitement du BMI pour la version 4: la “Medical Card manager release” puisque il me semble plus logique de noter ces données dans les informations médicales du patient.